Nouvelles du front


Ce printemps 2015 a confirmé l'investissement de Contrechamp sur une série d'études et de chantiers, donnant une idée fidèle de nos principaux champs d'investissement et partenariats parmi lesquels :

  • La gestion territoriale et concertée de l'eau et de milieux aquatiques, avec les études bilan, évaluation et perspectives du contrat de rivières Brévenne Turdine dans le Rhône et des Contrats Globaux pour l'eau de Condé en Brie et de la Brie des Etangs dans la Marne et l'Aisne. Au côté des compétences techniques d'EMA Conseil et de Progeo, nos priorités sont de donner une lecture précise des modalités de fonctionnement de ces démarches et de favoriser la mobilisation de l'ensemble des parties prenantes concernées à l'occasion de ces temps charnières entre passé et avenir que constituent ces évaluations.
  • La préservation et la gestion des zones humides, qui nous amènent à accompagner l'élaboration d'une stratégie d'actions dédiée sur le bassin versant de l'Eyrieux en Ardèche aux côtés du syndicat de bassin versant et du Conservatoire des espaces naturels Rhône-Alpes et celle de la stratégie du plan Rhône en faveur de ces espaces spécifiques en lien avec Acer campestre. 
  • La gestion des risques liés notamment à l'eau avec la publication à venir très prochainement du guide ReVITeR (pour Réduction de la Vulnérabilité aux inondations des Terrioires Rhodaniens). Au menu, une méthode orignale de diagnostic territorial et d'élaboration d'un plan d'actions en faveur de la réduction de la vulnérabilité, élaborée avec Ledoux Consultants pour le compte de la mission Rhône de la DREAL Rhône-Alpes. Dans le même esprit, Contrechamp publie également avec Artelia un guide consacré à la gestion des risques naturels en Haïti pour le compte du PNUD. 
  • L'évaluation de politiques publiques, portées ici par deux agences de l'eau. Sur le district Rhin Meuse, l'objectif est d'évaluer la politique de lutte contre les pollutions toxiques dispersées issues des activités économiques. En Adour Garonne, c'est la politique relative à la production et la valorisation de la connaissance de la qualité des eaux qui est à l'honneur. Nous sommes engagés dans le premier cas avec Artelia et dans le second avec Grontmij. 
  • Dans un champ sociologique plus affirmé, nous démarrons une étude socio-économique en lien avec un projet de restauration de deux cours d'eau situés sur la commune de Lodève dans l'Hérault. C'est une initiative portée par l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse avec une portée méthodologique. Nous collaborons sur ce terrain avec des économistes d'ACTeon et avec des chercheurs de l'IRSTEA. 
  • Pour ne pas perdre notre ouverture sur d'autres mondes que celui de l'eau, nous sommes également impliqués dans la formalisation d'une démarche de progrès destinée aux régies de quartier, portée par leur réseau national. Une occasion de retisser des liens avec le monde de l'économie sociale et solidaire, ses valeurs et ses ambitions.